La Roumanie représente peut-être un des plus beaux potentiels de développement des incroyables comestibles en Europe. Nous pourrions envisager, de manière privilégiée, un beau projet pilote de restauration de l’amitié franco-roumaine par le processus de co-création de l’abondance partagée dont les enfants et les jeunes seraient le moteur. Nous sommes allés à la rencontre de nos amis roumains qui nous ont accueillis avec la gentillesse légendaire qui les caractérisent. Ils nous ont fait découvrir des trésors de naturalité, des villages restés intacts dans leurs liens avec les lieux de cultures, des espaces de plantations insoupçonnés !

Un petit état des lieux des potentialités s’offre à nous, il suffit de regarder tout autour, c’est grandiose ! Pour un jardinier, ou un amoureux de la terre, de la nature et des paysages authentiques, la Roumanie, c’est incredible ! Il nous tarde d’activer les échanges et les coopérations avec nos amis roumains. Avec le partage généralisé comme un art de vivre, il n’y a plus de frein à la mutualisation des compétences entre tous les talents portés par chaque personne de la communauté. C’est géant ! Nos jeunes amis libérés de leurs freins des vieux systèmes périmés se sentent revivre plein d’appétit pour créer de belles réalisations en lien avec la terre et selon leurs envies et aspirations respectives.

Rendez-vous compte du changement de perspective lorsqu’on change de regard, lorsqu’on passe du séparé, cloisonné et limité au système interconnecté, ouvert et illimité. Qui serait volontaire dans un village de France de 400 habitants, d’établir un projet d’échange d’expérience avec un village de taille équivalente en Roumanie sur le thème de l’auto-suffisance alimentaire locale par l’abondance partagée ? Tout est possible ! Nous sommes libres de le vivre ici et maintenant si nous le décidons. Il suffit de se faire connaître, là, directement en bas de la page. Un appel à projets pour un échange.

Avec internet, on peut se connecter en direct par webcams interposées illimitées. Vous échangez sur votre progression, vos conseils pratiques, vos projets d’aménagement. Vous hébergez un jeune roumain pendant trois mois chez vous pour lui faire partager vos talents, puis vous allez passer un séjour dans son beau village. Et vous vous amusez, vous faites la fête de l’abondance ensemble, comme les familles de Todmorden le font régulièrement après avoir quitté la peur du manque et les croyances obsolètes de la séparation et des divisions. Les habitants de Todmorden se sont libérés avec le processus de partage des incroyables comestibles. Ils ont d’ailleurs choisi de nommer leur commune comme étant la ville illimitée : « Incredible Edible Todmorden unlimited ». Vous n’aviez pas encore remarqué ce détail qui n’en est pas un ? Regardez sur le visuel de leur site internet, en haut et à gauche, le lien est ICI.

Les roumains ont su conserver la traction animale dans leurs villages, vous imaginez l’équilibre dans un système d’abondance partagée ouvert et bienveillant soutenu par l’entraide et le partage généralisé, le rêve ! Ce qui hier était perçu comme un pis-aller comme moyen de transport et de locomotion, devient un atout de premier plan dans un système éco-dynamique vertueux. Changement de regard, changement de perspectives et de potentialités.

Les poulaillers familiaux de Roumanie présentent de magnifiques animaux. Les roumains ont un véritable savoir faire dans le domaine de l’élevage domestique. Ils ont conservé leurs traditions depuis plusieurs générations. Ils connaissent bien le sujet. La généralisation du processus de l’autosuffisance alimentaire par le partage pourrait mettre fin aux mauvaises conditions d’élevage des animaux. Tous les animaux pourraient retrouver une vie digne, la même bienveillance que les hommes entre eux.

Il y a de superbes cours d’eau irriguant généreusement les terres près des villages.

Si on regardait un peu les perspectives qui s’offrent à nous avec les incroyables comestibles en Roumanie et en France. Prenons un exemple avec l’autosuffisance alimentaire familiale. Les habitants de Todmorden ont inventé un concept amusant qui s’appelle « chaque oeuf compte ». Ils ont créé des petits poulaillers partout dans la ville pour couvrir les besoins en oeufs de la population locale. Ce sont souvent les enfants qui gèrent ces petites activités avicoles. Sur notre site pilote Incredible Edible Fréland, en Alsace, la famille de Jean-Michel a reproduit l’expérience. Ce sont les enfants qui ont construit le poulailler devant la maison, dans le jardin et qui gèrent la totalité de l’élevage. Ils ont dépassé les besoins de leur foyer et peuvent commencer à alimenter leurs amis de proximité. Leur histoire est magnifiquement racontée sur la page du site, le lien est ICI, allez voir, ça vaut le détour. Imaginez la même chose avec vos enfants qui échangeraient avec leurs petits amis roumains par la webcam…

Quand l’autosuffisance alimentaire devient un jeu amusant et responsabilisant pour les enfants. Qu’en dites-vous ? À Fréland, les enfants honorent leurs poules !

Redevenir autonome, c’est redevenir libre. Au fait, qui a des amis en Roumanie ? N’attendez pas pour prendre contact avec eux pour leur proposer de faire l’expérience de l’abondance partagée avec les incroyables comestibles. 

Merci de faire circuler l’information généreusement. Nous vous attendons pour joindre vos talents à tous les nôtres. Vous êtes la bienvenue, vous êtes le bienvenu, qui que vous soyez !

Si vous souhaitez faire la visite et découvrir la Green Route des incroyables comestibles sur le site, vous êtes cordialement invités à entrer par la grande porte, vous y êtes attendus en fête par les enfants et les citoyens jardiniers de l’abondance partagée. L’entrée se situe là où tout à commencé, c’est-à-dire à Todmorden, au Royaume-Uni.

Le lien vers la Parade Festive se trouve ICI.